Désinsectisation des fourmis

Autour de Nice, Cagnes-sur-Mer,
Saint-Laurent-du-Var, Monaco,
Vence, Levens, Grasse, Menton…
fourmis

Traitement des fourmis dans votre maison

Vous rencontrez des problèmes d’invasion de fourmis à Nice, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, ou Monaco . Vivant en colonies, ces insectes peuvent vite devenir gênants s’ils s’introduisent dans votre maison ou votre commerce. Plusieurs méthodes et répulsifs sont disponibles, selon le niveau d’infestation.

En France, vous n’avez affaire qu’à 5 espèces, , la fourmi charpentière et la fourmi noire des jardins, qui sont faciles à contrôler. En revanche, d’ autres espèces moins répandues (la fourmi pharaon, la fourmi d’Argentine, la fourmi rouge) sont difficiles à maîtriser et requièrent l’intervention d’un expert en désinsectisation pour un traitement contre les fourmis efficace.

Notre entreprise H3D intervient en cas d’infestation importante et récurrente, en utilisant des insecticides professionnels, pour des résultats optimums. Il existe de nombreuses espèces de fourmis dans le monde.

Comment se débarrasser des fourmis

Comment se débarrasser des fourmis ?

    1. Éliminer les sources de nourriture : Identifiez et éliminez les sources de nourriture et d’eau.
    2. Nettoyer les surfaces : Gardez les surfaces propres et scellez les aliments dans des contenants hermétiques.
    3. Utiliser des répulsifs naturels : Appliquez du vinaigre blanc, du jus de citron ou de la cannelle pour perturber les pistes des fourmis.
    4. Appliquer des appâts ou des insecticides : Utilisez des appâts empoisonnés ou des insecticides spécifiques aux fourmis près des points d’entrée et des nids.
    5. Contacter un professionnel : En cas d’infestation sévère, faites appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire.

À savoir :

– Des frais de déplacement sont appliqués pour les zones 2, 3, 4, 5. Pour la zone 1, il n’y a aucun frais de déplacement.

– Possibilité d’évaluer le coût de l’intervention en consultant la page tarification.

– H3D s’engage à vous fournir le traitement le plus adapté au prix le plus juste en accord avec le client.

– La réservation sur le site H3D ainsi que les données personnelles sont protégées et ne seront pas divulguées à des fins publicitaires.

Comment ça se passe ?

“j’ai des fourmis dans mon habitation ou dans mon jardin, comment ça se passe ?”

– Dans un premier temps le technicien spécialisé dans ce domaine, procédera à une inspection des lieux pour déterminer l’ampleur de l’invasion avec vous, ainsi que les lieux à traiter.

– Selon la gravité de l’invasion un contrat pourra vous être proposé pour un résultat optimal, un meilleur suivi et un prix plus avantageux.

Fourmis Noires

Habitat
La fourmi noire (Lasius niger), également connue sous le nom de fourmi noire des jardins, est commune dans de nombreuses régions du monde, notamment en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Elle préfère les environnements tempérés et est souvent trouvée à l’extérieur, bien qu’elle puisse également envahir les habitations humaines.

Son habitat inclut :

Jardins : Pelouses, parterres de fleurs, sous les pierres et les pavés.
Zones urbaines : Trottoirs, parkings, et espaces verts urbains.
Structures humaines : Sous les fondations, les murs creux, les greniers, et parfois à l’intérieur des maisons, surtout en quête de nourriture.

Alimentation:

Les fourmis noires sont omnivores et leur régime alimentaire est varié, incluant:

Substances sucrées :

Le miellat sécrété par les pucerons, le nectar des fleurs, et les produits sucrés trouvés dans les maisons.
Protéines : Insectes morts et autres petites proies.
Débris alimentaires : Restes de nourriture humaine, particulièrement ceux riches en sucre et en protéines.

Dégâts:

Les fourmis noires ne causent généralement pas de dommages structurels significatifs, mais elles peuvent poser divers problèmes :

Infestation des habitations : Elles peuvent envahir les maisons en quête de nourriture, rendant leur présence gênante.
Contamination des aliments : Elles peuvent contaminer les aliments en se déplaçant dans les cuisines et les garde-manger.
Protection des pucerons : En protégeant les pucerons qui produisent du miellat, elles favorisent la prolifération de ces ravageurs, ce qui peut endommager les plantes de jardin.

Méthodes pour les Éliminer:

Identification de l’infestation:

Observer les pistes de fourmis noires dans les jardins, les cuisines, et autour des sources de nourriture.Rechercher les nids extérieurs, souvent situés sous les pierres, les pavés, ou dans le sol.

Traitements chimiques :

Appâts empoisonnés : Utiliser des appâts contenant des insecticides spécifiques aux fourmis, que les ouvrières ramènent au nid pour empoisonner la colonie.
Insecticides liquides : Appliquer des insecticides liquides le long des pistes de fourmis et autour des points d’entrée.
Poudres insecticides : Utiliser des poudres insecticides dans les fissures, les crevasses et les zones d’activité des fourmis.

Méthodes naturelles :

 Bore: Utiliser de l’acide borique mélangé à des appâts sucrés pour attirer et empoisonner les fourmis.
Terre de diatomée : Saupoudrer de la terre de diatomée le long des pistes de fourmis et autour des nids pour les déshydrater et les tuer.
Huiles essentielles : Les huiles de menthe poivrée, de citronnelle et de tea tree peuvent repousser les fourmis lorsqu’elles sont appliquées le long des pistes et des points d’entrée.

Prévention :

Élimination des sources de nourriture : Garder les surfaces propres, les aliments bien rangés, et les déchets bien fermés.
Scellement des points d’entrée : Sceller les fissures, les crevasses et les ouvertures par lesquelles les fourmis peuvent entrer.
Gestion de l’environnement extérieur : Éliminer les débris de jardin, maintenir les pelouses bien entretenues et réduire les sources d’humidité autour de la maison.

fourmi noire

Fourmis Rouges

Habitat:
La fourmi rouge, souvent appelée fourmi de feu (Solenopsis invicta), est originaire d’Amérique du Sud, mais elle s’est répandue dans diverses régions du monde, notamment en Amérique du Nord, en Australie et dans certaines parties de l’Asie. Elle préfère les environnements chauds et ensoleillés. Son habitat inclut :

Zones ouvertes : Pelouses, parcs, terrains de sport, et prairies.
Bords de routes et terrains vagues : Les zones perturbées et les terrains non entretenus.
Structures humaines : Les jardins, les fondations des bâtiments, et parfois à l’intérieur des maisons, près des sources de chaleur.

Alimentation:

Les fourmis rouges sont omnivores et leur régime alimentaire inclut :

Insectes : Ils chassent et consomment d’autres insectes et arthropodes.
Substances sucrées : Le miellat sécrété par les pucerons, le nectar des fleurs, et les restes de nourriture humaine sucrée.
Débris alimentaires : Particulièrement les matières riches en protéines et en sucres.

Dégâts:

Les fourmis rouges peuvent causer divers problèmes et dégâts, notamment :

Piqûres douloureuses : Leur piqûre peut causer une douleur intense, des réactions allergiques, et dans certains cas, des réactions graves nécessitant une attention médicale.
Destruction des plantes : Elles peuvent endommager les jeunes plants en creusant des tunnels dans le sol.
Compétition avec les espèces locales : Elles peuvent déplacer ou éliminer les espèces locales de fourmis, perturbant l’écosystème.
Dommages aux infrastructures : En creusant des monticules, elles peuvent endommager les pelouses, les jardins et les infrastructures extérieures.

Méthodes pour les Éliminer:

Identification de l’infestation:

Rechercher les monticules de terre, typiques des nids de fourmis rouges, dans les zones infestées.
Observer l’activité des fourmis autour des sources de nourriture et d’eau.

Traitements chimiques :

Appâts empoisonnés : Utiliser des appâts contenant des insecticides spécifiques aux fourmis rouges, que les ouvrières transportent au nid pour empoisonner la colonie.
Insecticides liquides : Appliquer des insecticides liquides directement sur les monticules et autour des zones infestées.
Granulés insecticides : Saupoudrer des granulés insecticides autour des nids et sur les pistes de fourmis.

Méthodes naturelles :

Eau bouillante : Verser de l’eau bouillante directement sur les monticules pour tuer les fourmis et détruire le nid.
Terre de diatomée : Saupoudrer de la terre de diatomée autour des monticules et sur les pistes de fourmis pour les déshydrater et les tuer.
Huiles essentielles : Les huiles de menthe poivrée, de clou de girofle et de citronnelle peuvent repousser les fourmis lorsqu’elles sont appliquées autour des nids et des points d’entrée.

Prévention :

Élimination des sources de nourriture : Garder les surfaces propres, les aliments bien rangés, et les déchets bien fermés.
Gestion des monticules : Surveiller régulièrement les zones ouvertes et détruire les monticules dès qu’ils apparaissent.
Réduction des zones favorables : Maintenir les pelouses et les jardins bien entretenus, et éviter les accumulations de débris et de végétation dense.

fourmis rouge

Tarifs

fourmis

Fourmis*

SurfacePrix
de 0 à 30 m²119€
de 31 à 61 m²179€
de 61 à 90 m²229€
de 91 à 120 m²249€
de 121 à 150 m²289€

Pour plus de 150 m², nous contacter.

fourmis_sol

Quelles sont les méthodes utilisées ?

Nous pouvons utiliser plusieurs méthodes, en fonction de la situation. Selon que les fourmis ont envahi votre maison, votre appartement ou votre jardin, le produit adéquat n’est pas nécessairement le même. Il est donc important de faire appel aux services de nos professionnels qui sont en mesure de déterminer avec précision le produit anti-fourmis le plus adapté.

Ainsi, nous disposons de différents produits à base de poudre, de gel ou de liquide pour lutter contre les fourmis et vous débarrasser efficacement de ces insectes. Tout comme pour les blattes et les cafards, les gels sont très efficaces. Déposé sur le passage des fourmis, le gel spécial fourmis est ramené jusqu’à la fourmilière par les insectes eux-mêmes, ce qui permet de détruire toute la colonie de fourmis. Nos poudres sont quant à elles mouillables ou sèches.

Comment éviter une nouvelle invasion de fourmis ?

Suite à notre intervention, il est important de suivre quelques conseils afin d’éviter une nouvelle invasion de fourmis. Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller et vous proposer des solutions anti-fourmis utiles sur le long terme.

Il est par exemple important de couvrir et de ranger la nourriture dans des zones de stockage fermées (réfrigérateur, boîte hermétique…), de veiller à ce que la poubelle soit fermée hermétiquement, de passer l’aspirateur dans tous les recoins ou encore de ne jamais laisser de vaisselle sale dans l’évier. Votre cuisine étant plus sujette aux invasions d’insectes que les autres pièces de votre maison, nous vous conseillons de nettoyer les surfaces et l’intérieur des placards avec de l’eau de Javel.

Fourmis charpentières

Habitat:
Les fourmis charpentières (genre Camponotus) sont présentes dans diverses régions du monde, y compris en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Elles préfèrent les environnements boisés, mais peuvent également s’installer dans les structures humaines.

Leur habitat naturel inclut :

Bois mort : Les souches, les troncs d’arbres morts et les branches.
Forêts : Les forêts tempérées et tropicales offrent un habitat idéal.
Structures humaines : Les charpentes en bois, les murs, les planchers et les autres structures en bois des maisons et des bâtiments.

Alimentation:

Les fourmis charpentières ne se nourrissent pas du bois qu’elles creusent.

Leur alimentation inclut :

Insectes : Petits insectes et autres arthropodes.
Substances sucrées : Le miellat sécrété par les pucerons, le nectar des fleurs, et les produits sucrés trouvés dans les maisons.
Débris alimentaires : Particulièrement les matières riches en protéines et en sucres.

Dégâts:

Les fourmis charpentières peuvent causer des dommages importants aux structures en bois. Les principaux dégâts incluent :

Galeries dans le bois : Elles creusent des galeries pour établir leurs nids, ce qui peut affaiblir la structure du bois.
Dégradations structurelles : Les zones endommagées peuvent perdre leur intégrité structurelle, menant à des réparations coûteuses.
Invasions dans les habitations : Elles peuvent envahir les maisons en quête de nourriture, créant des nuisances pour les habitants.

Méthodes pour les Éliminer:

Identification de l’infestation:

Chercher des signes comme des galeries dans le bois, des copeaux de bois, et des ouvrières fourmis.
Localiser le nid principal et les nids satellites.

Traitements chimiques :

Appâts empoisonnés : Utiliser des appâts contenant des insecticides spécifiques aux fourmis charpentières, que les ouvrières transportent au nid.
Insecticides liquides : Appliquer des insecticides liquides dans les galeries et autour des zones infestées.
Traitements en poudre : Utiliser des poudres insecticides dans les crevasses et les ouvertures.

Méthodes naturelles :

Bore : Utiliser de l’acide borique, un insecticide naturel, mélangé à des appâts sucrés.
Terre de diatomée : Saupoudrer de la terre de diatomée autour des points d’entrée et des nids potentiels. Elle déshydrate et tue les fourmis par contact.

Prévention :

Élimination des sources de nourriture : Garder les surfaces propres et les aliments bien rangés.
Réparation des dommages : Remplacer le bois endommagé et sceller les fissures et les crevasses.
Gestion de l’humidité : Réduire l’humidité autour de la maison, réparer les fuites et assurer une bonne ventilation.

fourmis charpentiéres

Fourmis D'Argentine

Habitat:
La fourmi d’Argentine (Linepithema humile) est originaire d’Amérique du Sud, mais elle s’est propagée dans le monde entier, devenant une espèce envahissante dans de nombreux pays. Son habitat inclut :

Environnements urbains : Les maisons, les bâtiments, les jardins et les parcs.
Zones agricoles : Les vergers, les champs cultivés et les serres.
Milieux naturels : Les bords de rivières, les forêts, et autres zones humides.

Alimentation:

Les fourmis d’Argentine sont omnivores et leur régime alimentaire est très varié, incluant :

Insectes : Elles chassent d’autres insectes et consomment les cadavres d’animaux.
Substances sucrées : Le miellat produit par les pucerons, le nectar des plantes et les restes de nourriture humaine.
Débris alimentaires : Elles sont attirées par les déchets alimentaires, particulièrement ceux riches en sucre et en protéines.

Dégâts:

Les fourmis d’Argentine peuvent causer divers problèmes et dégâts, notamment :

Compétition avec les espèces locales : Elles peuvent déplacer ou éliminer les espèces de fourmis locales, perturbant l’écosystème.
Infestation des habitations : Elles peuvent envahir les maisons en grand nombre à la recherche de nourriture, causant des nuisances aux résidents.
Dommages aux plantes : En protégeant les pucerons qui produisent du miellat, elles favorisent la prolifération de ces ravageurs, ce qui peut endommager les plantes cultivées.

Méthodes pour les Éliminer:

Identification de l’infestation:

Rechercher les pistes de fourmis, les nids et les points d’entrée dans les bâtiments.
Observer l’activité des fourmis autour des sources de nourriture et d’eau.

Traitements chimiques :

Appâts empoisonnés : Utiliser des appâts contenant des insecticides spécifiques aux fourmis, que les ouvrières ramènent au nid.
Insecticides liquides : Appliquer des insecticides liquides le long des pistes de fourmis et autour des points d’entrée.
Traitements en poudre : Utiliser des poudres insecticides dans les fissures et les ouvertures.

Méthodes naturelles :

Bore : Utiliser de l’acide borique mélangé à des appâts sucrés pour attirer et empoisonner les fourmis.
Terre de diatomée : Saupoudrer de la terre de diatomée le long des pistes de fourmis et autour des nids pour les déshydrater et les tuer.

Prévention :

Élimination des sources de nourriture : Garder les surfaces propres, les aliments bien rangés et les déchets bien fermés.
Scellement des points d’entrée : Sceller les fissures, les crevasses et les ouvertures par lesquelles les fourmis peuvent entrer.
Gestion de l’environnement extérieur : Réduire les sources d’humidité, éliminer les débris de jardin et les zones de refuge potentielles.